La course : Très nette supériorité de François Faber dans des conditions climatiques hivernales. Son frère de lait, Ernest Paul (6e) remporte la catégorie “isolés” devant Chris- tophe. Abandon de Lapize, blessé.
L’événement :   Le Tour le plus pénible depuis sa création en raison de la pluie et du froid. 1ere victoire étrangère dans le Tour.
L’exploit :   Six victoires d’étapes de Faber, dont cinq consécutives, de Metz à Nice (il gagne à Metz avec 33 min d’avance sur Lapize et le lendemain, à Belfort, avec 33 min d’avance sur Garrigou, au terme d’une échappée de 255 km sous la neige).
La petite histoire :  Henri Alavoine, accidenté, accomplit à pied, le vélo sur l’épaule, les dix derniers kilomètres de la dernière étape.

François Faber, vainqueur du Tour 1909

1 août 1909
Faber à son arrivée au Parc des Princes.
© Presse Sports
Le parcours : 14 étapes - 4.497 km.
Départ : Pont de la Jatte, 5 juillet, 5 heures.
Arrivée : Parc des Princes, 1er août.
Le peloton : 150 partants - 55 arrivants.

Statistiques

  • Pos.
  • Coureur
  • Equipe
  • Temps
  • 1
  • François Faber
  • Alcyon
  • 37 pts
  • 2
  • Gustave Garrigou
  • Alcyon
  • 57 pts
  • 3
  • Jean Alavoine
  • Alcyon
  • 66 pts
  • 4
  • Paul Duboc
  • Alcyon
  • 70 pts
  • 5
  • Cyrille van Hauwaert
  • Alcyon
  • 92 pts
  • 6
  • Ernest Paul
  • 95 pts
  • 7
  • Constant Ménager
  • Le Globe
  • 102 pts
  • 8
  • Louis Trousselier
  • Alcyon
  • 114 pts
  • 9
  • Eugène Christophe
  • 0
  • 139 pts
  • 10
  • Aldo Bettini
  • 0
  • 142 pts
François Faber, vainqueur du Tour 1909
1 août 1909
Faber à son arrivée au Parc des Princes.
© Presse Sports
François Faber
NC
Faber en tête.
Tour de France 1909
Epreuve : NC
Photos © Presse Sports